Nicole

Je m’appelle Nicole et je suis une Exotic Shorthair âgée de 5 ans (une quarantaine d’années en âge humain). Je suis née à l’été 2011 à Pau dans les Pyrénées Atlantiques. J’ai assez peu connu mes parents biologiques puisque j’ai rapidement été recueillie par mon éleveuse : Nathalie. J’ai grandi à ses côtés à la Chatterie Val d’Harmakhis à Grenoble et elle est devenue ma mère adoptive.

Toute jeune, dans ma première année, j’ai connu la joie des concours félins, les podiums, les juges, les titres, les nominations au Best in Show et les compliments des juges. Je prenais la lumière des projecteurs sous le nom de “Gaïane”.

Un jour en 2013, tout s’est arrêté à la suite d’un accident… Une triste histoire de dent ébréchée m’a valu de prendre ma révérence et de me retirer de la vie publique.

En parallèle de mes activités dans le show-business du loof et de ses concours, j’ai consacré les 4 premières années de ma vie à ma famille. Avec mon Compagnon “Glasgow”, nous avons eu 11 enfants que j’ai pris beaucoup de plaisir à élever avec l’aide de Nathalie.

En 2015, ma vie a radicalement changé et un homme m’a offert une nouvelle vie publique. Je devais prendre mon indépendance et quitter la douce vie du foyer de Nathalie. J’étais au départ censée aller vivre dans le Sud où j’allais faire un salon. Tout était déjà prêt et le jour J approchait… Puis Nathalie a reçu cet appel téléphonique : celui de Jimmy et Jérémie. Il me déroulait le tapis rouge qui menait droit à une vie en communauté dans un bar à chats lyonnais. J’y ai tout de suite vu l’occasion de renouer avec mon passé d’icône adulée et j’ai accepté cette nouvelle vie.

Le temps passant, j’ai pris mes aises au GentleCat et j’y ai découvert un amour nouveau, différent de celui qu’on me portait quand j’arpentais les podiums. Je suis devenue une star locale, ça oui, mais je suis aussi devenue celle à qui on vient se confier, celle à qui on administre des caresses en échanges de mes précieux ronrons relaxants : je suis devenue Nicole du GentleCat.

A force d’écouter les français et d’entendre parler de ces nombreux chats qui n’ont pas eu l’heur d’embrasser un destin aussi confortable que le nôtre, j’ai mené une longue réflexion avec les membres de mon actuel État Major:  Jeanne, Louise, Guillemette, Elizabeth et Alberte et nous avons fondé le parti des Patouneurs Chatocrates. Alors que chaque jour je digérais longuement mes croquettes, que je me léchais les poils et que je grattais ma litière, j’ai senti qu’un destin plus grand m’appelait : me mettre au service de tous les chats pour m’assurer que chaque chat de Monde soit heureux.

C’est ainsi qu’au terme d’une primaire très serrée avec Jeanne la trop pacifiste, je suis devenue la candidate des Patouneurs Chatocrates : je suis candidate à la présidence de la République Française, mais surtout je me veux la messagère de l’Ordre Chatocrate Mondial !